Plus de fluidité au terminal à conteneurs de Douala. Le gouverneur Ivaha Diboua sur le terrain


Partager cette actualité :

L’administrateur a pu toucher du doigt la consistance du dispositif mis en place par les responsables de la structure pour fluidifier la gestion du transit.

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua est résolument au taquet depuis quelques jours. Le patron de la région du Littoral semble faire le tour du propriétaire, prenant successivement le pouls des activités, secteur après secteur, de l’éducation à la sécurité en passant par l’industrie et la politique. Ce lundi 29 octobre 2018 donc, c’était autour du Douala International Terminal (DIT), un maillon essentiel du Port autonome de Douala, de se soumettre à l’inquisition du gouverneur. Il est en effet arrivé sur les lieux pour questionner les différents dispositifs mis en place par la structure dans le but de sécuriser tout son espace et toutes les marchandises qui y transitent. Car, pour Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, la sécurisation du terminal à conteneurs a un impact conséquent sur l’amélioration des performances de l’infrastructure, contribuant à la décongestion permanente de l’espace portuaire, une préoccupation continue du gouvernement, principal propriétaire de cet immense complexe industrialo-commercial.

Samuel Dieudonné Ivaha Diboua a ainsi pu, l’espace d’une séance de travail à huis clos qui a précédé le tour du site, mesurer la qualité des performances en croissance permanente de la structure. Le gouverneur a pris connaissance des chiffres mis à disposition par le DIT, après trois trimestres en 2018. Comme les importations conteneurisées en hausse de 12% par rapport à 2017 à la même période. On peut aussi citer l’amélioration de 9% des enlèvements de marchandises, des délais de passage moyens à l’exportation en dessous de sept jours.

Par ailleurs, le gouverneur aura le bonheur de découvrir le service spécial de livraison rapide qui permet d’accélérer les enlèvements des conteneurs importés, en lots de 10 au minimum par client. Avec comme principal résultat, une procédure de livraison qui passe sous les 25 minutes. Encore une disposition pour optimiser le rendement de la structure, et sa compétitivité dans un environnement de plus en plus exigeant, avec l’existence dans un voisinage immédiat, d’autres infrastructures portuaires pouvant attirer de nombreux opérateurs économiques et donc une bonne partie du flux géré par le port de Douala. Frederik Klinke, actuel Directeur général du DIT lui, dit toute sa détermination de maintenir le complexe portuaire situé sur les berges du Wouri, parmi les priorités des importateurs et des exportateurs de marchandises de la sous-région Afrique centrale et plus.

 

https://cameroon-report.com/economie/infrastructures/plus-de-fluidite-au-terminal-a-conteneurs-de-douala-le-gouverneur-ivaha-diboua-sur-le-terrain/

 

Commentaires