NGONDO 2018


Partager cette actualité :
C'est dimanche dernier (02 décembre) que s'est déroulée sur les berges du Wouri la clôture de l'édition 2018 du festival culturel Duala, le NGONDO.
Comme cela est de tradition, les festivités s'achèvent avec le message des ancêtres dualas à la communauté. Un message tiré des profondeurs des eaux du fleuve.  
Envoyés quelques heures plutôt, c'est à 13h environ que les émissaires du peuple auprès des ancêtres sortent la tête de l'eau. Avec dans le panier, le très attendu message pour l'année débutante. Suivant le rituel magique qui entoure un tel moment, les émissaires seront conduits dans une case sacrée où devra être déchiffré le merveilleux message. Et cette année, le message sorti des eaux est "Mussango". 
Traduction en français, La Paix. Une fois de plus comme celà est le cas depuis quelques années, les ancêtres invitent à la paix. Un message bien approprié quand on regarde l'environnement socio-politique ambiant.
Une paix qui interpelle également au plus haut chef tout le peuple camerounais. ''Alors que le Cameroun est en proie à des troubles divers, seule la paix entre les différentes communautés peut permettre au Cameroun d'avancer vers des horizons meilleurs" explique Pamphile Yobe le secrétaire général du Ngondo.
Ils sont venus de partout vivre cette grande fête culturelle annuelle du peuple Sawa. On a apperçu des délégations des États-Unis, de la France, de la côte d'Ivoire et de plusieurs autres pays présents ce dimanche sur les abords du grand fleuve. Le spectacle quant à lui a su tenir la promesse des fleurs.
Rendez vous a été pris pour l'année prochaine.

Commentaires