" HYGIENE ET SALUBRITE"


Partager cette page :

 

 

COLLECTE ET TRAITEMENT DES ORDURES MENAGERES"

Les actions de salubrité publique sont mises en œuvre dans la ville de Douala en s’appuyant sur le Marché N°00000288/M/PR/MINMAP/DGMAS-DMSPI/2012, passé le 04 février 2013 avec la société Hygiène et Salubrité du Cameroun (HYSACAM) pour la collecte, le transport et le traitement des ordures ménagères, le balayage et le nettoyage des principales rues, places publiques et marches de la ville de douala.

Les prestations sont financées, au courant de chaque exercice budgétaire à la fois par l’Etat du Cameroun et la Communauté Urbaine de Douala.

Cette activité a un impact important sur la qualité et le cadre de vie des populations de la ville de Douala. Beaucoup d’efforts de supervision sont faits pour maintenir la qualité des prestations du co-contractant sur l’étendue de la ville.

Le tonnage réalisé par le prestataire au terme de l’année 2015 était de 510 669 tonnes, soit un taux de réalisation de 99,22% par rapport aux prévisions annuelles (514 650 tonnes).

 

Des opérations de propreté intégrale sont également conduites dans les quartiers de Douala et sur certains axes stratégiques (Axe lourd, Axe Yassa, échangeur autoroute aéroport, place des fêtes à la Bessèkè et au plateau Joss).

Au-delà des actions de l’entreprise HYSACAM, la CUD mène d’une part, des activités de propreté dans les espaces marchands (marchés Central, Sandaga, Congo, Mboppi, Syncatex, Mambanda, Grand Hangar, Cité des palmiers, Ngwele Rail, etc.), et d’autre part, l’opération zéro tas d’ordures dans les écoles à travers les Communes d’Arrondissement. Toutes ses activités sont faites sur la base d’un chronogramme préétabli.

"PLANNING ANNUEL DE COLLECTE DES ORDURES MENAGERES"

 



NB : Bien vouloir rendre le tableau agréable à l’aide de logiciels afin que celui soit directement accessible par l’utiliseur sans passer par voie de téléchargement.

 

SOUS RUBRIQUE 3 "ACCES AU LIT FILTRANT"

Dans le souci d’assainir et de protéger l’environnement, la Communauté Urbaine de Douala a mis à la disposition des sociétés de transport des boues de vidange, des boues industrielles, une décharge municipale spécialisée : Lit Filtrant situé aux « Bois des singes » sis à Youpwé.

 

La Communauté Urbaine de Douala a mis sur pieds un cadre réglementaire qui définit les conditions d’accès à ce dispositif d’assainissement.

 

Conditions d’accès au lit filtrant pour déversement

Un agrément annuel est délivré par le Délégué du Gouvernement auprès de la CUD pour les entreprises de ce secteur. Ainsi, les sociétés de transport des boues de vidanges et autres déchets liquides devront payer 100 000 FCFA après analyse de leur dossier dont les pièces constitutives sont les suivantes :

  • Une demande timbrée (un timbre fiscal de 1000 FCFA et un timbre communal de 200 FCFA) ;
  • Les photocopies des cartes grises justifiant leur appartenance à la structure et un rapport de visite technique délivré par le Ministère de Transport des équipements roulants prouvant leur appartenance à la structure ;
  • Le titre de patente de l’année en cours de l’entreprise concernée ;
  • Le permis environnemental délivré par le Ministère en charge de l’environnement autorisant à la structure d’exercer dans cette activité ;
  • Le paiement des frais d’agrément fixé à 100 000FCA (Cent mille francs CFA) à la Recette Municipale de la Communauté Urbaine de Douala.

"ACCES A LA DECHARGE MUNICIPALE"

Les sociétés de transport de déchets assimilables aux déchets ménagers et des avaries de produits alimentaires destinés à la destruction doivent acheminés les déchets à la Décharge Municipale de Nyala, au lieu-dit Génie Militaire.

 

Conditions d’accès à la décharge municipale

  • Pour les destructions des avaries de produits

Une autorisation d’accès à la Décharge Municipale, délivrée par le Directeur de l’Urbanisme et de la Salubrité Publique est exigée.

 

Le dossier est constitué des pièces ci-après :

  • Une demande d’autorisation timbrée à 1600FCFA adressée au Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala ;
  • Un procès-verbal de constat des avaries dressé par un expert agrée ;
  • Un manifeste de traçabilité des déchets délivré par le Délégué Régional de l’Environnement, de Protection de la nature et du Développement Durable du Littoral.

 

Une fois les pièces exigibles produites, l’accès à la Décharge Municipale est soumis à la catégorisation suivante :

 

  • de 0 tonne à 10 tonnes : 30 000 FCFA (trente mille francs CFA)
  • de10 tonnes à 20 tonnes : 75 000 FCFA (soixante-quinze mille francs CFA)
  • plus de 20 tonnes [ : 200 000 FCFA (deux cent mille francs CFA)

Pour les entreprises spécialisées dans le traitement des déchets

Une analyse spéciale est faite pour leur attribuer des autorisations mensuelles ou annuelles en fonction des quantités de déchets collectés par mois ou par an.

"ACCES AUX CIMETIERES MUNICIPALE"

La ville de Douala compte deux catégories de cimetières :

  • les cimetières gérés par les Autorités traditionnelles ;
  • le cimetière municipal du "Bois des Singes".

Les conditions d’accès varient suivant la nature des cimetières.

Pour les cimetières gérés par les Autorités traditionnelles, la demande d’inhumation se fait auprès des chefferies des cantons.

Pour le cimetière municipal du "Bois des Singes", l’accès est conditionné par l’observance des éléments ci-après :

  • Une demande du requérant timbrée à 1 600 FCFA, adressée Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala ;
  • Le rapport de l’état des lieux et de l’espaces identifié, assorti d’une photo présentant le site et son environnement immédiat. Ce rapport est élaboré par le Service du Paysagement et des Espaces Verts, et sera soumis par voie hiérarchique au Directeur de l’Urbanisme et de la Salubrité Publique ;
  • Les frais relatifs au paiement de l’espace sollicité se feront après l’avis favorable du Directeur de l’Urbanisme et de la Salubrité Publique ;
  • Le bulletin de demande de versement sera signé par le Chef de Service du Paysagement et des Espaces Verts, le Chef de Département de la Salubrité et du Paysagement et le Directeur de l’Urbanisme et de la Salubrité Publique ou son Adjoint.

NB : la procédure d’instruction des dossiers dure au maximum 72 heures.