Douala Favicon
OFFICIAL SITE D O U A L A

Communauté Urbaine de Douala

Image

Repères Historiques

    Créée le 24 septembre 1987 par le décret N°1366, la Communauté Urbaine de Douala dont les limites territoriales sont celles de l`actuel Département du Wouri est une collectivité Territoriale qui sous la tutelle de l’Etat du Cameroun, gère les affaires locales en vue d’assurer le développement social, économique et culturel de ses populations. Elle se compose de 5 communes d’arrondissement et de la Commune rurale de Manoka. Depuis le 19 Décembre 2019, la loi portant Code Général des Collectivités venue renforcer et consolider les compétences de la CUD dont l’action s’organise autour de plusieurs axes stratégiques se déclinant en plusieurs domaines d’intervention, cette collectivité s’organise désormais autour d’un conseil présidé par le Dr Roger Mbassa Ndine, le Maire de la Ville. Ce Conseil est composé de 71 Membres répartis en 6 commissions, à savoir :
- La Commission de la planification, de l'urbanisme et des infrastructures dirigée par Isaac Mode Ngwem.
- La Commission cadre de vie et mobilité urbaine, présidée par Joseph Bayemi.
- La Commission compétitivité économique, attractivité territoriale et coopération au développement conduite par Cyrille Etoundi;
- La Commission Santé, environnement et développement durable avec à sa tête Carlos Ngoualem
- La Commission Promotion de la jeunesse, culture, solidarité, sports et loisirs dont Serge Espoir Matomba, Grand Conseiller Purs est le Président ;
- La Commission des finances dirigée par Jules Raymond Minamo.

L'Exécutif de mars 2020 se fixe les missions essentielles au développement de la Ville de Douala suivante :

    Il s’agit d’axes stratégiques indispensables à la promotion et l’épanoussement de la Ville qui visent à :
Améliorer les conditions de vie et d’activité du plus grand nombre pour atténuer les effets de la pauvreté : Il s’agit ici de réduire drastiquement la pauvreté prégnante qui frappe une forte proportion de la population tirant ses revenus d’activités informelles souvent spontanées, exercées dans les rues ou sur des terrains non aménagés et vivant dans des logements auto-construits de faible valeur.
Améliorer la compétitivité économique dans l’aire métropolitaine pour relancer la dynamique des activités formelle : Ici, il sera question d’améliorer le cadre et le fonctionnement des équipements urbains et les infrastructures existantes, de réaliser de nouvelles infrastructures qui participeront à conférer à la Ville le standing et le prestige qui vont de pair avec son rang de capitale économique. Faire de Douala une ville pilote en matière d’environnement : Il s’agit pour la ville de douala de régler progressivement ses problèmes relatifs à l’environnement nés de conditions climatiques et géographiques particulières (fortes précipitations, relief presque horizontal et comprenant des vastes zones inondables).
Améliorer et moderniser la conduite des actions publiques : cet axe concerne le diagnostic qui met en évidence un certain nombre de dysfonctionnements ou d’inadaptation des modalités de planification, de coordination et de conduite des opérations.