Douala: Le Mincomerce prend le poul


Partager cette actualité :

Par Leandre Ndzie

Luc Magloire Mbarga Atangana a entamé hier mardi 17 décembre une visite dans certaines entreprises de la ville de Douala, capitale économique du Cameroun pour se rassurer de la disponibilité de certaines denrées de première nécessité à l'approche des fêtes de fin d'année.

Comme cela est désormais de tradition, le ministre du commerce Luc Magloire Mbarga Atangana effectue une tournée dans diverses entreprises de la ville de Douala. Il est question pour le membre du gouvernement de juger la capacité de celles ci d'assurer l'approvisionnement des marchés pendant la période des fêtes de fin d'année.
Durant cette période de grands achats, les camerounais font souvent face a des pénuries parfois vraies, parfois montées de toutes pièces par des commerçants de mauvaise foi.

Le ministre entreprends donc cette tournée histoire de prendre l'information à la source et ensuite rassurer les populations sur la disponibilité de ces denrées de première nécessité.

Pour la journée du mardi 17 décembre, en plus de procéder a l'ouverture officielle du marché de Noël, le ministre du commerce a été tour à tour aux supermarchés Carrefour et SPAR où il a où s'entretenir avec les responsables de ces structures. Ces derniers ont rassuré le ministre sur la disponibilité des marchandises et leur capacité a couvrir la période des fêtes. Le ministre a aussi demandé aux responsables de ces enseignes de mettre en avant les produits Made in Cameroon.

Pour la deuxième journée de sa tournée dans la capitale économique, le ministre se rendra dans les entreprises proprement dites qui produisent ces denrées de première nécessité. Il ira donc tour à tour à la société camerounaise de raffinage Maya (SCRM) qui produit l'huile Mayor et le savon May, à AGRIEX, à SONAM ( qui importe et commercialise de riz), à CONGELCAM (qui importe et commercialise le poisson) et enfin à SOACAM.

A la fin de cette tournée, Luc Magloire Mbarga Atangana pourra affirmer avec autorité que les camerounais passeront des fêtes de fin d'année en toute sérénité, les denrées de première nécessité etant présentent sur toutes les surfaces en quantités suffisantes. Il ne sera donc plus question pour les commerçants véreux de créer les fausses pénuries qui entraînent souvent des augmentations fantaisistes des prix.

Source: https://www.camer.be/

Commentaires