Douala Grand Mall : déjà plus de 60% de réservations des espaces


Partager cette actualité :

Selon les promoteurs de ce projet gigantesque, d’autres réservations sont déjà faites sur la deuxième phase alors que celle-ci n’a pas déjà démarré.

Plus de 6 500 techniciens de toutes spécialités confon­dues, majoritairement des camerounais, se sont déjà relayés sur le vaste chan­tier du Douala Grand Mall, étalé pour sa phase 1 sur 18 000 mètres carrés de surface locative. Ce projet inédit au Cameroun et dans toute la région Afrique cen­trale s’apparente dans sa conception à une ville mi­niature. Le Douala Grand Mall comprend pour sa pre­mière phase un multiplexe de 5 salles de cinéma de 1 000 places, un supermarché d’une superficie de 3 000 mètres carrés, un spa et un spectra beauté étendu sur 750 mètres carrés, un par­king d’une capacité de 640 places, 22 restaurants, un centre de loisirs, 160 maga­sins, des espaces commer­ciaux et boutiques.

Plusieurs espaces sont d’ail­leurs déjà prêts à accueil­lir leurs occupants. Les open-spaces réservés aux banques sont livrables. Ain­si que l’espace réservé aux entreprises de téléphonie mobile et télécommunica­tions, ou même les pharma­cies. « Completed », peut-on lire sur les baies vitrées de tous les espaces prêts. « Nous affichons à ce jour un taux de réservation de 60%. Il s’agit des réservations soit payées, soit fermes de nos partenaires », a indiqué Caroline Bapeck, directrice marketing du projet.

52 000 mètres carrés

Sur une superficie totale de 52 000 mètres carrés, la seconde phase du projet Douala Grand Mall se pré­pare sereinement. « Avant même que ne soient lancés les travaux de cette phase, nous avons déjà reçu de nos partenaires des réservations fermes », révèle une fois de Caroline Bapeck. Il s’agit principalement de l’hôtel 5 étoiles à ériger au sein d’un vaste business park, qui comprendra également un parc de bureaux. Le Douala Grand Mall est le fruit d’un partenariat entre le fonds d’investissement britannique Actis et l’entre­prise camerounaise Douala Retail and Convention Centre (Drcc). Les travaux sont exécutés par l’entre­prise sud-africaine Raubex- Renovo, spécialisée dans la construction de grands édifices à travers le monde. Ce, en partenariat avec une vingtaine de petites et moyennes entreprises ca­merounaises.

Coût de l’in­vestissement bénéficiaire des facilités accordées par la loi sur l’incitation à l’in­vestissement, environ 80 milliards de FCFA. D’après les estimations des concep­teurs de ce projet, environ 4 500 emplois directs et indi­rects seront générés par le Douala Grand Mall, situé stratégiquement à un jet de pierre de l’aéroport inter­national de Douala, boule­vard de l’aviation, quartier Bonadiwoto. Ces derniers tablent par ailleurs sur une fréquentation de l’ordre de 300 000 visiteurs par mois.

Commentaires