Douala Grand Mall : la phase 1 en cours de finalisation


Partager cette actualité :

L’entreprise sud-afri­caine Raubex-Reno­vo effectue les der­niers réglages et les travaux de finition de la première phase du plus grand complexe commercial d’Afrique centrale. On annonce fermement pour ce mois de juillet, la livraison du joyau déjà exécuté à 95%.

Un jet de pierre de l’aéroport interna­tional de Douala, les passants peuvent déjà contempler la bâtisse impo­sante qui, il y’a quelques mois n’était encore que sur les maquettes. Aujourd’hui, le Douala Grand Mall affiche déjà fière allure. Les travaux de constructions du plus grand centre commercial d’Afrique centrale sont à un taux de réalisation de 95%.

Depuis le 11 avril 2018, date de pose de la première pierre, les travaux avancent à grand pas sous la houlette de l’entreprise sud-africaine Raubex Renovo, en charge de la construction. Plus de 600 ouvriers déployés sur le chantier, et pour des résultats qui ne font l’ombre d’aucune contestation. Sur le site, l’aire a été entièrement re­couverte de pavés, le bardage des panels achevé, les sys­tèmes électriques et de cli­matisation sont fonctionnels. La station total attenante au Grand Mall est également achevée, ainsi que le parking, le carrelage, les espaces verts et jardins, le marquage, la nu­mérotation et les luminaires entres autres. Les travaux du plus important complexe commercial de la sous-région Afrique centrale s’articulent autour des espaces loisirs, détente et bien-être, shop­ping, services et logistique, le parc du système électrogène, le sous-sol, ainsi que le par­king et le point de débarque­ment des usagers.

A l’intérieur comme à l’exté­rieur, les ingénieurs mettent un point d’honneur sur le volet de la décoration. Un plafond lumineux est par ailleurs en cours d’installa­tion, lequel va conférer une ambiance unique à l’intérieur de la bâtisse. Pour la livrai­son totale de la phase 1, les promoteurs se veulent rassu­rants. «Nous pouvons avec certitude affirmer que d’ici un mois nous aurons livré la première phase de notre pro­jet», confie Alain Tchakounté le responsable de la commu­nication du projet.

Phase 1

La première phase de construction du Douala Grand Mall comprend un multiplexe de 5 salles de ci­néma de 1000 places, un su­permarché (Carrefour) d’une superficie de 3000 m2, un spa et un spectra beauté étendu sur 750 m2. A cela s’ajoute un parking d’une capacité de 640 voitures, 22 restaurants, un centre de loisirs, 160 magasins, des espaces com­merciaux et boutiques. Cette phase est réalisée à hauteur de 95% et les espaces sus­mentionnés sont d’ailleurs prêts pour une bonne partie, à accueillir leurs occupants. Les open-spaces réservés aux banques sont livrés. Ainsi que l’espace réservé aux entreprises de télépho­nie mobile, de télécommu­nications, et les pharmacies. «completed», peut-on lire sur les baies vitrées des espaces livrées.

Cap vers la phase 2

Etape cruciale du vaste pro­jet, le complexe commercial sera côtoyé par un immense business Park dans lequel sera érigé un hôtel intercon­tinental de luxe. Sur une su­perficie totale de 52.000 m2, la seconde phase du projet Douala Grand Mall se pré­pare sereinement. «Avant même d’être construit, l’hô­tel 5 étoiles qui va jouxter le Douala Grand Mall est déjà quasiment réservé. La ville de Douala ne dispose pas d’un hôtel de luxe à sa di­mension. Nos clients et par­tenaires sont délicats et nous allons apporter une solution à leurs attente en matière d’hôtel» précise Caroline Bapeck Marketing manager du projet.

Notons que le Douala Grand Mall est le fruit d’un parte­nariat entre le fonds d’in­vestissement britannique Actis et l’entreprise came­rounaise Douala Retail and Convention Centre (Drcc). Les travaux sont exécutés par l’entreprise sud-afri­caine Raubex-Renovo, spé­cialisée dans la construction de grands édifices à travers le monde. Coût de l’inves­tissement bénéficiaire des facilités accordées par la loi sur l’incitation à l’investis­sement, environ 80 milliards de FCFA. D’après les estima­tions des concepteurs de ce projet, environ 4500 emplois directs et indirects seront générés par le Douala Grand Mall. Ces derniers tablent par ailleurs sur une fréquentation de l’ordre de 300.000 visi­teurs par mois.

Interview

Mathurin Kamdem, CEO Douala Retail and Convention Centre (Interview parue dans EcoMatin N°329 du lundi 27 avri 2020.)

«Nous tablons sur un soft opening aux alentours du mois de septembre 2020»

Grand artisan du projet Douala Grand Mall & Business Park, Mathurin Kamdem, CEO Douala Retail and Convention Centre (DRCC) ras­sure sur le respect des délais initiaux ainsi qu’il se projette sur l’ouverture officielle au grand public de la capitale économique du Cameroun.

Vous avez annoncé la fin des travaux pour le deuxième trimestre 2020. Allez-vous tenir dans les délais ?

Le constructeur Raubex reste ferme sur ses enga­gements d’achèvement des travaux au cours de ce deuxième trimestre 2020. C’est-à-dire au plus tard à la fin du mois de juin 2020. Nous devons toutefois nous attendre à des perturbations possibles de ce calendrier du fait de la sévère pandémie actuelle du Covid-19, qui est un cas de force majeure. Les cadences de production sont considérablement ré­duites sur le site, du fait des mesures très strictes qui ont été prises, en vue de proté­ger les travailleurs et limi­ter leur exposition à toute contamination au Covid-19. Parmi celles-ci, on peut citer : le partage d’informations sur la pandémie ; le renfor­cement et l’amélioration des mesures d’hygiène (comme le lavage régulier des mains au savon et à l’eau, la mise à disposition des solutions hy­dro alcooliques pour tous) ; le respect de la distanciation physique des travailleurs, notamment dans les bus de transport ; la protection des travailleurs par le port sys­tématique et obligatoire des masques et EPI, qui étaient déjà une réalité avant le Co­vid-19. Enfin, la mesure ma­jeure est la systématisation des contrôles de température de tous avant l’entrée sur le site des travaux.

Qu’en est-il de l’ouverture officielle ?

L’ouverture au public quant à elle, dépend de plusieurs autres paramètres, notam­ment, la prise de posses­sion et l’aménagement des espaces commerciaux par les enseignes et marques diverses, ainsi que la mise en place des stocks de lance­ment. Toutes ces opérations devraient être massivement enclenchées actuellement pour s’achever en même temps que la fin des travaux généraux évoquée précé­demment. Ce pan de notre programmation est celui le plus sévèrement handi­capé par la pandémie du Covid-19 qui sévit actuel­lement, car les approvision­nements souffrent de l’arrêt de la production, suite aux différents confinements et la fermeture des différentes frontières aux quatre coins du globe.

Nos prévisions actuelles, basées sur un retour quasi normal de l’activité mon­diale dans les trois prochains mois, tablent sur un « soft opening » aux alentours du mois de septembre 2020 ; suivi d’une inauguration of­ficielle qui restera à préciser en fonction de l’impact réel que nous observerons rela­tivement à la pandémie du Coronavirus qui, à coup sûr, va impacter le calendrier d’ouverture du Mall.

Source: https://ecomatin.net/

Commentaires