Hommage : la mémoire de Douala Manga Bell honorée


Partager cette actualité :
Le gouverneur du Littoral s’est recueilli sur le site de pendaison de l’illustre disparu hier, à l’occasion du 106e anniversaire de son exécution
L’atmosphère était grave ce 3 août à la cour de la Marine marchande à Bonanjo, site de la pendaison de Rudolph Douala Manga Bell il y a 106 ans. Sur les lieux, des fleurs résistent au temps. Des notables du canton Bell se sont mobilisés pour la circonstance. Il fallait se conformer aux prescriptions gouvernementales anti-Covid-19. La cérémonie sobre mais fort symbolique s’est déroulée en quelques minutes. Le gouverneur du Littoral a déposé une gerbe de fleurs sur le site, puis s’y est recueilli quelques minutes. Le tout au rythme des chants patriotiques d’un détachement de la Marine marchande.
L’acte symbolique de Samuel Dieudonné Ivaha Diboua marque la caution administrative et officielle de cette commémoration dont la première phase a été lancée par ses soins hier. « Cette année nous avons voulu faire une cérémonie différente de l’ordinaire. Elle va s’étaler sur une période d’une semaine pour éviter les attroupements, compte tenu du contexte de la pandémie », a expliqué Ndoumbe Bonanga, notable du canton Bell.
A en croire le comité d’organisation, la particularité de cette édition repose sur son caractère fédérateur. « Nous avons associé tout le monde. Par le passé, les gens ont estimé que la famille avait accaparé les commémorations de la pendaison de Rudolph Douala Manga Bell. Nous avons ouvert pour que tout le monde vienne commémorer avec nous. Rudolph Douala Manga n’appartient plus à la communauté Sawa mais à tout le Cameroun », a déclaré Ndoumbe Bonanga.<br>
Le maire de la ville de Douala, Dr Roger Mbassa Ndinè, est lui aussi allé s’incliner devant la mémoire du héros national cet après-midi du 3 août. Plusieurs cérémonies d’hommage sont prévues jusqu’au 8 août. Notamment au caveau des Rois à Bonanjo. La journée du rituel sera le dernier acte de cette série d’hommages. Les cérémonies y relatives vont se dérouler respectivement sur le site de la pendaison, au caveau des rois à Bonanjo et au cimetière Njo-Njo

Source : https://www.cameroon-tribune.cm/

Commentaires