GOUFFRE DU DRAIN DE LOGBESSOU : Le Maire de la ville de Douala aux côtés du Préfet du Wouri pour une prise en main de la situation.


Partager cette actualité :

Le Maire de la Ville de Douala, le Dr Roger MBASSA NDINE a effectué une descente sur le terrain en fin de matinée ce Mercredi, 19 Août 2020 à l’initiative de Monsieur le Préfet du département du Wouri, Benjamin MBOUTOU qui voulait s’enquérir de l’état des lieux du grand drain en effondrement progressif au quartier Logbessou, derrière le « collège du Soleil », dans le 5e arrondissement de la Ville de Douala, en présence de Monsieur le Sous-préfet et Monsieur le Maire territorialement compétents.

 A l’issue de l’entretien que Monsieur le préfet a eu avec les collaborateurs techniques du Maire de la Ville, en l’occurrence les directeurs de l’Entretien et de la Construction des Infrastructures (DECI), il a pu davantage comprendre l’ampleur de cette situation qu’il a qualifié de catastrophe naturelle qui exige que l’on s’en préoccupe, au regard des potentiels incidents sur les riverains.

Comme palliatifs jusque-là, la Communauté urbaine de Douala (CUD) a fait déposer 2000m3 de moelleux (très grosses pierres) dans ce grand gouffre à la profondeur vertigineuse. Ces moelleux ont permis le ralentissement de l’érosion sur un flanc. Mais les experts expliquent que l’onde de choc a déjà entrainé des fissurations bien en profondeur qui méritent une prompte réaction pour au moins stopper son évolution étant donné que la solution définitive s’inscrit sur le long terme au regard des moyens colossaux à mobiliser. Deux jours avant cette descente, le Maire de la ville avait tenu une séance de travail avec l’entreprise en service sur ce site pour une meilleure analyse des solutions alternatives immédiates.

Le Maire de la Ville, après avoir rappelé les actes d’urbanisme préalables à la construction et à l’occupation du sol, Monsieur le Préfet, Benjamin MBOUTOU a martelé aux riverains dont les maisons ont été marquées, qu’ils seront déguerpis : « Les pouvoirs publics vont vous démolir pour la protection de vos vies ».

Au demeurant, la Ville de Douala plus que jamais proche  de ses populations et en concertation  permanente avec elles, se doit de les informer des dangers encourus avant d’agir en conséquence. A chacun ses responsabilités. Les autorités de la ville ont pris les leurs au cours de cette descente qui s’est terminée à 12h36mn.

Charly EKANGA NTONLA

Commentaires