Cameroun-concours « Villes propres » : La commune de Limbe 1er remporte le premier prix


Partager cette actualité :

Ainsi en a décidé le jury de ce concours lancé en août dernier par le ministère de l’Habitat et du Développement (Mindhu). La plus petite municipalité de la région du Sud-Ouest inscrit ainsi son nom en lettre d’or dans le registre des communes du pays ayant brillé par leur exemplarité dans les actions de promotion de la salubrité. Elle a reçu en guise de récompense une enveloppe de 150 millions de FCFA.

Le ministère de l’Habitat et du Développement urbain (Mindhu) encourage les efforts des municipalités du Cameroun dans la lutte contre l’insalubrité pour un environnement mieux assaini et où il fait bon vivre. Le jury du concours dénommé « Villes propres » à pied d’œuvre depuis plusieurs semaines, vient de rendre son verdict ce lundi, 05 octobre 2020. Un choix qui est loin d’être un fait du hasard car cette date correspond à la journée internationale de l’Habitat. Il en ressort que la commune de Limbe 1er dans la région du Sud-Ouest Cameroun, remporte le prix la ville la plus propre. Un prix qui lui donne conséquemment droit à une enveloppe de 150 millions de FCFA.

Sur le podium, la commune de Douala IIème dans la région du Littoral, capital économique du pays, occupe la deuxième marche et bénéficie d’une récompense financière de 75 millions de francs CFA. La troisième place est occupée par la commune de Yaoundé 5ème, région du Centre, siège des institutions républicaines. Cette municipalité est récompensée reçoit une enveloppe dont le montant est de 50 millions de FCFA.

Lancé le 05 août dernier à Yaoundé par le Mindhu, Célestine Ketcha Courtès, le concours « Villes propres » mettait en compétition les trois villes sus évoquées (Yaoundé, Douala et Limbe). Il est question à travers cet évènement de renforcer la participation des acteurs (élus locaux, autorités administratives et traditionnelles, population, etc.) chacun en ce qui le concerne, dans l’entretien et la préservation de l’environnement. Une initiative qui devra se généraliser sur le territoire national, avait indiqué la ministre lors du lancement.

Innocent D H

Source : https://www.agencecamerounpresse.com/

Commentaires