Douala Favicon

Accord portant création d’un Comité paritaire CUD/PAD.

Image

Le Dr. Roger Mbassa Ndine, le Maire de Douala et Cyrus Ngo’o, le Directeur général du Port autonome de Douala, ont signé ce 4 mai 2022, l’accord-cadre de coopération Ville/Port pour la réalisation du projet «Sawa Beach», la décision portant création du Comité inter-administration chargé de définir le cadre institutionnel du projet, et l’accord portant création d’un Comité paritaire CUD/PAD.

Le grand projet «Sawa Beach» de Douala ressort des tiroirs administratifs à la faveur d’une vision commune institutionnelle menée par la Communauté urbaine de Douala (CUD) et le Port autonome de Douala (PAD). Après concertations, les deux entités ont paraphé trois accords en vue du lancement effectif de ce grand projet qui date de 2003. Après plusieurs années de renvois, le Ministre de l’habitat et du développement urbain (MINHDU) a instruit, le démarrage de sa phase-pilote baptisée «New Bonapriso». Le Dr. Roger Mbassa Ndine et Cyrus Ngo’o ont, tour à tour, paraphé l’accord-cadre de coopération Ville/Port pour la réalisaton du projet «Sawa Beach», la décision portant création du Comité inter-administration chargé de définir le cadre institutionnel du projet, et l’accord portant création d’un Comité paritaire CUD/PAD.

10.000 logements

Le programme d’aménagement du site devant abriter la phase l du projet Sawa Beach prévoit des infrastructures fonctionnelles (plateforme logistique portuaire de 250 ha, une plateforme de logistique aéroportuaire de 179 ha, un centre de dépotage et de traitement des eaux usées de 67 ha), des aires de préservation de l’environnement (une réserve foncière de la mangrove sur 240 ha, une réserve forestière du Bois-des-singes sur 69 ha), la promotion de la biodiversité et les projets urbains (127 ha). À terme, les projets urbains, et d’après les prévisions, la première phase «New Bonapriso» verra la construction de 4800 logements (10.000 à terme), des hôtels d’une capacité totale de 2.200 chambres, l’aménagement de 200.000 m2 d’espaces commerciaux, dont un mall, 670.000 m2 d’immeubles de bureaux, la construction d’un palais des congrès de niveau international (124.700 m2), l’aménagement d’un campus universitaire (389.189 m2), l’édification d’infrastructures (voirie et réseaux divers), et l’aménagement des espaces verts. Y compris une zone d’aménagement concertée de 58 ha à Youpwe, ainsi qu’une communauté résidentielle de Dindè sur 61 ha.

Pour rappel, l’assiette foncière totale du projet s’étend sur 1000 hectares environ, situés entre le Port autonome de Douala et l’aéroport international de Douala, plus précisément dans les quartiers Youpwe et Bois-des-singes, dans les Arrondissements de Douala 1er et 2ème. 55% de cette superficie figure dans le domaine public portuaire. D’où la pleine implication du Port autonome de Douala : «je suis particulièrement heureux de l’aboutissement de la restructuration du cadre de concertation entre le PAD et la CUD, depuis 2021. C’est la preuve que la synergie et l’inter-dépendance Ville/Port se porte bien», a réagi Cyrus Ngo’o.

50.000 emplois directs

Pour mener à terme le projet «Sawa Beach», le Dr. Roger Mbassa Ndine nourrit le vœu «d’une coalition solide et gagnante»entre les collectivités coutumières, les banques, les assurances, les marchés financiers, les opérateurs de télécommunications, d’énergies, d’eau, entreprises de BTP, architectes, ingénieurs, la diaspora etc…..Ce, dans le cadre d’un partenariat public-privé, pour la création une société de projet. Les trois accords paraphés, ce jour entre la CUD et le PAD avaient pour objectifs, d’identifier l’ensemble des préalables à lever avant l’effectivité du projet, proposer un dispositif institutionnel approprié, élaborer une architecture juridique et financière sur le rôle de chaque acteurs, proposer des textes réglementaires et un calendrier de mise en oeuvre du projet.

Les prévisions d’investissements du projet «Sawa Beach» sont estimées à environ 1000 milliards de FCFA. Ses concepteurs tablent également sur la création de 50.000 emplois directs et près de 250.000 emplois indirects, pour un retour annuel sur investissements de 20 milliards de FCFA.

Dim Dim

Sources : http://wwwripostes.net/projet-sawa-beach-signature-de-trois-accords-entre-la-cud-et-le-pad/

Lire aussi :

-       Dr Roger MBASSA NDINE, Maire de la ville de Douala et Cyrus NGO'O,  Directeur du Port Autonome de Douala viennent de parapher l'accord cadre de coopération entre les deux institutions ainsi que la décision conjointe portant création du Comité en charge de définir le cadre institutionnel de la réalisation du Projet "Sawa Beach" par le programme 1" New-Bonapriso".

        https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=988117795226725&id=251352335569945&sfnsn=mo

-     Lancement institutionnel du projet SAWA BEACH : un accord cadre est signé entre la CUD et le PAD.

      https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=321864306731571&id=109223414662329&sfnsn=mo