Douala Favicon

Aide au Mouvement sportif de la Ville de Douala

Image

Une enveloppe de 150 millions F CFA a été remise aux clubs mythiques et associations sportives de la métropole économique jeudi, 23 décembre 2021 à la salle des fêtes d’Akwa.

La ville de Douala n’est pas seulement la ville des affaires, elle se présente également  comme le berceau du sport dans notre pays. Pendant longtemps, ses clubs ont dominé sans partage la scène sportive nationale à travers les nombreux trophées tant sur le plan national qu’international (Oryx de Douala remporte en 1965  la 1ere coupe africaine des clubs au Ghana) qu’ils ont remporté. Il s’agit entre autre des équipes comme Oryx club de Douala, Caïman de Douala, le Léopard sportif de Douala, Union sportive de Douala, Dynamo club de Douala. Leurs prouesses demeurent présentes dans les esprits. En dehors du football, la ville de Douala s’est également illustré dans d’autres disciplines sportives collective comme le basketball, le handball, le volleyball, le cyclisme. 




Seulement cette époque glorieuse est bien loin. Et le mouvement sportif de Douala n’est plus que l’ombre de lui-même. À ce jour, la métropole économique ne compte aucun club en division d’élite. « Lorsqu’on parlait du football dans notre pays, on parlait de Douala. Aujourd’hui regardez la situation dans laquelle se trouvent les clubs de la ville. Si on n’est pas en 2ème division, nous sommes en 3ème division. C’est une situation calamiteuse » fait observer Nicolas Dikoumè ,ancien lion indomptable, parlant aux noms  des clubs mythiques de Douala et associations sportives. Le dernier trophée remporté par un club de la métropole économique remonte en 2004. La principale cause de cette déchéance sportive est sans doute le manque de moyens. Une situation qui trouve ainsi un début de réponse à travers cette subvention de 150 millions Fcfa accordée par la Communauté urbaine de Douala aux clubs mythiques et associations sportives de Douala. Les chèques ont été remis aux bénéficiaires jeudi, 23 décembre 2021 à la salle des fêtes d’Akwa. À travers ce geste, l’exécutif communautaire que conduit le maire de la ville Dr Roger Mbassa Ndinè concrétise une de ses promesses. « Le sort des subventions aux associations et à certains clubs dont nous connaissons d’ailleurs le manque criards de moyens constitue une des promesses de notre action au mouvement sportif dans la ville en complément de la composante de base à savoir la construction ou la réhabilitation des infrastructures sportives de proximité afin de permettre à nos jeunes de distraire autrement qu’en se plongeant dans la drogue », indique l’édile de la ville. Avant d’ajouter « Nous sommes persuadés que le déploiement sportif de la ville de Douala peut être facilement et rapidement restauré, et que le même engouement populaire de soutien aux sportifs peut à nouveau resurgir. C’est le pari que nous prenons ».