Douala Favicon

Ce décaissement permettra à la Mairie de Douala de financer son programme d'acquisition d'engins lourds et légers au profit de la Régie autonome des grands travaux

Image

Ce décaissement permettra à la Mairie de Douala de financer son programme d'acquisition d'engins lourds et légers au profit de la Régie autonome des grands travaux, nouvelle entité qui sera chargée de réaliser en régie, certains projets de voirie urbaine dans la ville de Douala.


Lors de la cérémonie de réception des premiers engins destinés à la Régie autonome des routes et des constructions, nouvelle entité au sein de la Communauté urbaine de Douala (CUD), le Dr. Roger Mbassa Ndine fixait les besoins financiers de l’institution à un montant de 10 milliards de FCFA pour couvrir les besoins techniques des 6 Arrondissements du Département du Wouri. Cette enveloppe servira à acquérir un équipement adéquat au profit de la Régie autonome des routes et des constructions qui aura pour mission de réaliser, en régie, pour le compte de la Communauté urbaine de Douala, divers chantiers de voirie urbaine. 


« Nous sommes engagés dans la voie d’améliorer le confort des habitants de la ville de Douala pour ce qui concerne leur mobilité. Les routes doivent être bien entretenues. Nous avons en tout état de cause un programme d’investissement qui va être exécuté progressivement donc nous sommes en train de négocier le financement pour ce programme. Nous avons bon espoir que ces financements soient réalisés dans les semaines à venir », faisait observer le Dr. Roger Mbassa Ndine, le 13 septembre 2020, à l’occasion de la livraison officielle d’une pelle chargeuse et une tractopelle. 


Pour relever ce challenge, la CUD est en pourparlers avec la banque UBA Cameroon qui a approuvé un financement destiné à l’acquisition d’engins lourds et légers en faveur de la Régie autonome des routes et des constructions. De sources autorisées, la banque est favorable à un décaissement d’une enveloppe de 7 milliards de FCFA, pour accompagner la municipalité dans cette opération. « Les discussions sont en cours de finalisation. L’accord de financement sera ficelé ce mois d’août 2022 », rassure la source. Ce financement permettra à la Communauté urbaine de Douala d’intensifier les travaux de voirie urbaines de la capitale économique, d’améliorer son réseau routier, d’étendre les lignes de drainage de la ville de Douala.


Si cette convention se concrétise, elle marquera la deuxième signée entre la CUD et UBA, sous l’ère Mbassa Ndine. Le 4 juin 2021, les deux institutions avaient en effet signé un précédent accord de prêt pour la réalisation du Projet de développement des villes inclusives et résilientes (Pdvir) dans la ville de Douala. Ce projet vise à améliorer l’accès des populations aux services de base dans les arrondissements de Douala 3ème et Douala 5ème. D’un montant de 3,2 milliards de FCFA ce financement accordé par UBA Cameroon, à la Communauté urbaine de Douala de financer l’indemnisation et la compensation au titre de fonds de contrepartie exigés par la Banque mondiale, conditionnalité préalable au lancement des travaux de ce programme.


source : https://ecomatin.net/uba-cameroon-accorde-un-pret-de-7-milliards-de-f-a-la-communaute-urbaine-de-douala/