Douala Favicon

Aménagement des infrastructures routières

Image

LE MAIRE DE DOUALA EN INSPECTEUR DES TRAVAUX

 

 Aménagement des infrastructures routières

Dr Roger Mbassa Ndinè  était encore sur le terrain  ce   6 mai  pour  apprécier l’état d’avancement  des chantiers, mais aussi   encourager les travailleurs et dialoguer  avec les populations. 

Initié par la Communauté urbaine de Douala (Cud)  pour faciliter les déplacements à kotto et à Bonamoussadi,  l’aménagement des tronçons  Mosquée- Station Tradex   et kotto-   Baden Baden    avancent au « bon rythme ». Pour le premier qui s’étend sur  sensiblement un Km, la pose des pavés est achevée et le taux de réalisation des travaux de trottoir en cours est d’environ 60%.  La  partie restante à réaliser est donc de 40%. Ces statistiques sont du  Directeur de l’entretien  et de la construction des infrastructures à la Cud,(Communauté urbaine de Douala),  Roger Tchangang. Il fait partie de la délégation qui accompagne ce  jour  le  Maire de Douala sur le terrain.

A la suite de ces travaux  interviendra,    dit-il,  la réalisation de l’éclairage public. A  kotto, les travaux s’étendent  sur un linéaire  de 1km et demi  soit 1500 mètres.  Les pavées  posés couvrent pratiquement   750 mètres   la chaussée.    L’assainissement ayant été  réalisé complètement, il ne reste qu’à poser les  pavées  sur  la moitié du parcours, autrement dit, sur  la  chaussée et de réaliser le trottoir.   Sur Ce, le maire a déploré  l’occupation par les riverains  de cette partie de la route réservée exclusivement  aux piétons. Partie sans laquelle, ces derniers se retrouveront à se disputer la chaussée avec les véhicules, ce qui  n’est ni correct ni sécurisant pour eux. D’où la campagne « restituer les trottoirs aux piétons » lancée depuis un an  bientôt par le maire de la ville.

Reculer  à un mètre et demi des caniveaux

« A kotto,    Il y en a qui ont poussé leurs barrières jusqu’à 20 centimètres des caniveaux ce n’est pas normal ».  Roger Mbassa Ndinè a   interpelé les   uns et les autres  afin qu’ils facilitent  le travail à la Communauté urbaine : «  Il faut qu’ils reculent à un mètre et demi des caniveaux pour que le travail puisse se faire aisément, Nous voulons que tout le monde respecte cette distance. »  A l’issue de cette visite de chantiers,   il  est apparu  clairement  qu’il est impératif de faire libérer   ces emprises de trottoirs pour  que les travaux avancent.   Vu le  rythme actuel,  ils peuvent s’achever dans   8 ou  9 mois,  affirme Roger Tchangang. 

Malgré ces difficultés,  les travaux  sont de bonne facture reconnait le Maire de Douala qui souligne par ailleurs l’objectif visée  à travers ces aménagements : améliorer la fluidité de la circulation (une des missions   assignée à la mairie de ville), faciliter les déplacements à kotto et à Bonamoussadi. En attendant la fin, les populations savourent  déjà le changement. En témoigne Achille Sogakou un riverain : «   L’arrivée de ces pavées que nous voyons aujourd’hui à Baden-Baden  nous  donne la preuve qu’à la tête de la ville il y a un homme qui travaille et travaille bien ;  Cette route a  été abandonnée   depuis presque 10 ans. Quand on nous a annoncé sa réfection,  beaucoup sont restés sceptiques…. Maintenant tout le monde est content ».

La descente de Mbassa Ndinè  à   kotto et à Bonamoussadi  a été aussi l’occasion pour le maire  de féliciter les ouvriers à pied-d’œuvre dans les chantiers  et  de dialoguer avec les populations.

 Source : https://lavoixdelacite.com/amenagement-des-ibfrastructures-routieres/