Douala Favicon

Le Maire de la Ville de Douala a présidé la deuxième édition de la Rencontre des Elus municipaux le 14 janvier 2023. L’intégralité de son discours de circonstance.

Image

Mesdames et Messieurs les Maires des communes d’arrondissement de Douala,

Mesdames et Messieurs les Conseillers de Communauté de la Ville de Douala,

Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux des communes d’arrondissement de Douala,

Distingués Invités,

Mesdames et Messieurs,

Au nom de l’Exécutif communautaire de la Ville de Douala et, en mon nom personnel, je voudrais, avant toute chose, vous remercier d’avoir bien voulu répondre favorablement à l’invitation que je vous ai adressée, pour la deuxième édition de la Rencontre des Elus municipaux de Douala qui nous réunit en ces lieux ce soir. Je sais vos agendas forts chargés le week-end, avec mille et une sollicitations sociales de toutes parts.

Dans le même temps, je vous adresse, ainsi qu’à toutes celles et à tous ceux qui vous sont chers, des vœux profonds et cordiaux de bonne et heureuse année 2023. A tous, je souhaite tout particulièrement une bonne santé tout au long de l’année qui commence.

Et dans cette foulée, ayons une pensée pieuse en mémoire de nos proches ou nos compagnons qui nous ont quittés en 2022, voire même en ce début d’année 2023.

Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, chers collègues devrais-je dire,

Nous avons tenu notre première rencontre dans cette même salle, il y a
un an, dans le but de partager des informations utiles sur les actions
que mène l’Exécutif de la Ville suivant les grandes orientations définies par le Conseil de Communauté et, sous le contrôle de l’organe délibérant, conformément aux dispositions législatives en la matière.

Je vous avais alors indiqué que nous le referions et, c’est aujourd’hui chose faite. Entre-temps, nous avons renforcé ces passerelles d’échanges entre élus municipaux, en instituant des rencontres bilatérales entre la CUD et les communes d’Arrondissement. Nous espérons atteindre rapidement la vitesse de croisière dans cette dynamique de collaboration renforcée et ainsi, mutualiser plus efficacement de nombreux paramètres déterminants pour nos actions au service des populations de notre grande et belle cité.

La vision de l’Exécutif communautaire que je conduis est constante. Nous devons œuvrer en permanence à améliorer le cadre et les conditions de vie de nos populations, dans une ville que nous voulons par ailleurs chaque jour plus attractive pour les investisseurs, créateurs de richesses et d’emplois.

Les actions que nous menons à cet effet commencent à porter des fruits et, nous entendons faire davantage malgré les écueils inévitables. Cela ressort bien dans les documentaires qui nous ont été présentés.

Je puis relever ici, par exemple, qu’en dépit d’une très longue saison de pluies, nous n’avons pas enregistré, en 2022, des inondations impressionnantes et paralysantes comme il y a deux ans. Nous sommes parvenus à ce résultat fort appréciable grâce aux efforts soutenus que nous déployons dans la libération des emprises et le curage des caniveaux et des drains. Dans ce domaine, nous comptons faire encore mieux, notamment en aménageant de nouveaux drains. Cela demande des moyens très importants et, nous réfléchissons à la rationalisation maximale du coût de tels investissements.

De manière générale, nous nous employons à maximiser notre offre de biens et services aux populations de la Ville de Douala, dans la limite des ressources dont nous disposons.

Le Conseil de Communauté a voté en décembre le budget de la Ville pour l’année 2023, à hauteur de cinquante-neuf milliards cinq cent millions de francs CFA. Dans ce cadre, les ressources escomptées doivent servir à financer des actions s’inscrivant dans un cadre de priorités parmi lesquelles je peux citer, notamment :

– Le renforcement de l’éclairage public,

– L’accès à l’eau potable pour un plus grand nombre de ménages

– L’accès aux soins de santé de qualité et à un coût supportable, en priorité au profit des couches les plus défavorisées de nos populations ;

– La réhabilitation et la densification de la voirie urbaine, avec en particulier la mise en œuvre d’un dispositif d’entretien renforcé, grâce à l’entrée en activité de la Régie des Routes et des Constructions;

– La modernisation des équipements publics marchands de la ville ;

– Le renforcement des actions d’assainissement, notamment par un curage plus intense des drains et des caniveaux et, nous l’espérons comme je l’ai dit tantôt, l’aménagement de nouveaux drains dans la mesure des moyens disponibles ;

– La poursuite des actions d’amélioration de la mobilité urbaine, par une modernisation des systèmes de transport, qu’il s’agisse des motos taxis, des taxis, du transport de masse avec la mise en œuvre désormais proche du grand projet de Bus Rapid Transit, ou de la circulation des poids lourds ;

– Des actions plus vigoureuses dans le domaine de la protection de l’environnement ;

– La révision des documents de planification urbaine, en priorité les Plans d’Occupation des Sols des cinq arrondissements continentaux de la Ville ;

– Le renforcement de l’attractivité territoriale de la ville de Douala;

– La réhabilitation et la construction d’équipements sportifs et de loisirs de proximité ;

– Des actions bien ciblées de promotion de la culture ;

– Le renforcement de l’action sociale de la CUD dans un cadre stratégique mieux élaboré

Je vous l’avais dit lors de la première édition de la Rencontre des Elus municipaux et, je le redis ici, les besoins de notre ville sont immenses. Douala pourrait absorber aisément des budgets annuels de l’ordre de 100 milliards de francs CFA, moyennant l’approfondissement du processus d’assainissement de notre situation financière et de renforcement de nos capacités de gestion, que nous avons engagé et, qui nous vaut déjà des retombées positives très encourageantes.

Mesdames et Messieurs les Elus municipaux des six communes d’arrondissement qui constituent la communauté urbaine de Douala,

J’espère que nous vous avons présenté une bonne synthèse de la situation de notre cité, ainsi que des perspectives d’évolution de celle-ci à court et à moyen termes. Chacun pourra analyser et apprécier ce tableau selon sa vision personnelle et sa sensibilité.

Je ne saurais cependant clore mon propos sans évoquer, une fois de plus, le fléau du désordre urbain que notre cité traîne tel un boulet. Sur ce plan, nous avons atteint des proportions inacceptables. Seule une prise de conscience collective de la gravité de cette situation et, une mobilisation générale pour l’inversion de la tendance permettrait de résoudre efficacement et durablement ce problème. En notre qualité d’Elus municipaux, nous devrions nous mettre sans tarder à l’avant-garde de ce combat collectif.

De même, il importe de mentionner ici que l’enlèvement et la gestion des déchets deviennent également des sujets critiques pour notre ville. Il urge de mettre en place des dispositifs novateurs, faisant également appel à une prise de conscience collective et une participation active de groupes sociaux divers.

Nonobstant ces points d’ombre, nous poursuivons notre marche vers la modernité. Les travaux de construction des infrastructures du futur corridor de transport de masse par autobus à haute intensité de service, BRT selon l’acronyme consacré, viendront en marquer une étape majeure dans un proche avenir. Ces travaux impacteront fortement les activités dans notre cité et, il importera de bien en expliquer les tenants et aboutissants aux populations. Nous devrons, là aussi, nous impliquer tous dans l’immense tâche de sensibilisation qu’appelle ce très important investissement structurant.

Tels sont, Mesdames et Messieurs, les éléments majeurs que j’ai cru devoir porter à votre attention pour notre rencontre de ce soir.

Vive la Rencontre des Elus municipaux de la Ville de Douala,

Vivent les six Communes d’Arrondissement de Douala, leurs conseils municipaux et leurs Exécutifs

Vive la Communauté urbaine de Douala, le Conseil de Communauté et l’Exécutif communautaire

Vive le Cameroun sous la clairvoyante et sage conduite de Son Excellence Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Source : https://ndengue.com/dr-roger-mbassa-ndine-le-desordre-urbain-a-atteint-des-proportions-inacceptables/